Soutenez-nous sur HelloAsso
 Suivez-nous sur Facebook
 Suivez-nous sur Twitter
menu

Torball

Un brin d'histoire

L’origine de ce sport n’est pas parfaitement claire. Le torball serait né du « roalball », qui se jouait en ­Allemagne en 1955. Dérivé d’une rééducation de soldats allemands devenus aveugles lors de la Seconde Guerre mondiale transformée par la suite en sport, le torball est apparu en France dans les années 70. Le torball (on prononce « torballe » comme pour le handball) est un sport de ballon pratiqué par les handicapés visuels hommes, femmes ou enfants.

Un match, d’une durée de deux mi-temps de cinq minutes chacune, oppose deux équipes de trois joueurs dont l’objectif est de marquer plus de buts que l’adversaire. Un but est marqué en lançant un ballon sonore uniquement à la main en le faisant passer sous trois cordes tendues au milieu et en travers du terrain, jusqu’au but adverse qui occupe toute la largeur de l’aire de jeu.

joueuse de torball plongeant sur le ballon

Ce sport, conçu exclusivement sur un repère tactile et auditif, est très physique et rapide. Il ne ressemble à aucun autre sport connu et place tous les pratiquants à égalité de cécité par le port de lunettes opacifiées. Le torball demande concentration, résistance, explosivité et développe l’adresse, l’écoute, la coordination collective et le repérage dans l’espace.

Depuis 2003, le torball a ouvert ses portes aux voyants. Dorénavant, ils peuvent jouer en compétition, à raison de 2 joueurs par équipe, dont un seul sur le terrain lors d’un match.

Quelques règles

Le silence étant impératif lors d’un match, ce sport ne peut se pratiquer qu’à l’intérieur d’un gymnase. Le terrain est délimité par un rectangle de 16 mètres de long sur 7 mètres de large.

schéma d'un terrain de torball
Le terrain de torball

De part et d’autre du terrain on trouve un but qui en occupe toute la largeur, la ligne de fond correspondant à la ligne de but. Ce but est d’une largeur de 7 mètres et mesure 1,30 mètre de hauteur. Trois cordes sont tendues en travers du terrain. Elles sont à une hauteur de 40 cm, et équipées de deux clochettes afin de les entendre lorsqu’on les touche. La corde centrale est juste au-dessus de la ligne médiane, et les deux autres cordes à 2 mètres de part et d’autre.

joueurs de torball en défense

En position de défense, avant le tir, les joueurs à genoux se concentrent sur l’écoute du ballon. Puis, après le tir, pour l’empêcher de pénétrer dans les buts, ils plongent sur le côté afin de former à eux trois un mur défensif le plus compact possible.

En position d’attaque, le joueur qui récupère le ballon peut se déplacer sur son aire de jeu, pour envoyer le ballon en huit secondes, et se replacer en position d’attente du ballon.

Le Torball à l'Asshav

Trois équipes de torball forment cette section :

Convivialité, bonne humeur, plaisir et travail,
sont l’ADN de notre section torball !

Actus / torball